Une du 27 Juillet 2017
Logements sociaux.Le temps de l’immobilisme

Depuis le Sed….Paul Ayah appelle l’Onu au secours

Bamougoum .Le chef supérieur est mort

Droit d’auteurs.Raymond Tchengang tacle Sam Mbende

Opération Epervier L’Internationale socialiste exige la libération de Marafa

Opération Epervier L’Internationale socialiste exige la libération de Marafa

SOCIETE

Tagline

By B-P.D.

Appel fait au cours des assises qui se sont tenues les 6-7 juillet 2015 Ă  New York. L’internationale socialiste est…

More...
Tête-à-tête Biya-Hollande

TĂŞte-Ă -tĂŞte Biya-Hollande

vih-sida au cameroun

By florette manedong

Le prĂ©sident Hollande a fait comprendre Ă  son interlocuteur la grande prĂ©occupation de la France sur les dĂ©tournements de deniers…

More...
Longévité au pouvoir

Longévité au pouvoir

Cameroun

By Jean François CHANNON

  Face Ă  la presse au Palais de l’UnitĂ© le 3 juillet dernier, et devant son homologue français presque rougissant,…

More...
Terrorisme  21 morts dans un nouvel attentat à Maroua

Terrorisme 21 morts dans un nouvel attentat Ă  Maroua

TEMPO

BOKO HARAM

By FREDERIC BOUNGOU

L’opĂ©ration kamikaze du 25 juillet au soir a Ă©galement fait 85 blessĂ©s dont une dizaine grave. L’attentat suicide Ă  la…

More...
Energie électrique La leçon du Dg d’Enéo au gouvernement

Energie électrique La leçon du Dg d’Enéo au gouvernement

ECONOMIE

eneo

By ALAIN NDJIPOU

En marge des travaux de la 4eme Ă©dition de l’UniversitĂ© du Gicam, JoĂ«l Nana Nkontchou, a donnĂ© des pistes pour…

More...
Lutte contre le terrorisme Au moins 200 expatriés refoulés du Tchad

Lutte contre le terrorisme Au moins 200 expatriés refoulés du Tchad

SOCIETE

boko haram

By s.k

Les Ă©trangers dĂ©versĂ©s sur le sol camerounais le 27 juin 2015 sont de nationalitĂ© camerounaise, nigĂ©riane et centrafricaine. Idris DĂ©by…

More...
Cameroun Hypothèque sur l’émergence

Cameroun Hypothèque sur l’émergence

ECONOMIE

Ă©mergence 2035

By ALAIN NDJIPOU

EmboĂ®tant le pas au Fonds monĂ©taire international (Fmi), le groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam) Ă©met des rĂ©serves quant Ă  la…

More...
Lions indomptables Le successeur de « Marco » reste introuvable

Lions indomptables Le successeur de « Marco » reste introuvable

SPORT

marc vivien foé

By Christian TCHAPMI

Douze ans après la disparition tragique de l’ancien milieu de terrain de la sĂ©lection nationale fanion, la tanière manque cruellement…

More...
Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2012 JoomlaWorks Ltd.

Schisme

Par des manœuvres diverses, le Groupement des femmes d’affaires du Cameroun créé et animé pendant de longues années par madame Foning Françoise est sujette à une rivalité féroce d’une autre association créée par des dissidentes, avec la caution des pontes du régime. Conséquence, le Cameroun qui va arriver avec deux associations au congrès mondial des femmes d’affaires risque inéluctablement de perdre une place au bureau mondial.

La situation est tout à fait affligeante. Ceci du fait que désormais on parle de deux associations nationales des femmes d’affaires au Cameroun. La première est le Groupement des femmes d’affaires du Cameroun (Gfac), créé par Françoise Foning, femme d’affaires et femme politique aujourd’hui décédée. La seconde association est la Cameroon Women Business Leaders Association (Cwbla), créée il y a quelques semaines seulement, et dont la présidente nationale et fondatrice est madame Adélaïde Ngalle Miano. On est donc dorénavant loin de l’époque où sous la houlette de la charismatique Françoise Foning, les femmes d’affaires du Cameroun parlaient d’une seule voix, autour d’une unique association nationale.

. Une unanimité autour du Gfac qui avait permis au Cameroun de diriger le Groupement mondial des femmes d’affaires à travers madame Françoise Foning qui en a assuré la présidente pendant de longues années. Comment en est-on donc arrivé là ? Soutien des pontes du régime
Selon certaines confidences, le Gfac, seule organisme camerounais jusque-là reconnue par le Groupement mondial des femmes chefs d’entreprises a connu une crise d’héritage après le décès de la maire de Douala Vème. Après le décès de Dame Foning, c’est madame Ntube Agnès, épouse Ndjock qui a remplacé la fondatrice du Gfac. Secondée par madame Constance Owona, madame Ntube Agnès a maintenu le Gfac dans l’association mondiale et a conforté sa place au sein du bureau. Il se trouve qu’un groupe de femmes membres du Gfac et qui étaient candidates à la succession de madame Foning, auraient perdu les élections régulièrement organisées, ont décidé de faire sécession et de mettre en place une nouvelle association. C’est ainsi que naît la Cameroon Women Business Leaders Association (Cwbla). La nouvelle association est fortement animée par madame Biaka Francisca, ancienne présidente régionale du Gfac pour le Sud-ouest, et aujourd’hui vice-présidente de la Cwbla, va très vite acquérir le soutien des pontes du régime.
C’est le cas notamment du ministre secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh qui, dans un courrier envoyé au secrétaire général des Services du Premier ministre, va notifier « le Très Haut Accord du chef de l’Etat, pour l’organisation, sous son Très Haut Patronage, de la cérémonie de lancement officiel des Women Business Leaders Association ». Il en sera de même du ministre Laurent Serge Etoundi Ngoa, le ministre des Petites et moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat (Minpmeesa) qui adoube l’association. Depuis, la Cwbla mène ses activités dans le cadre statutaire, notamment à trouver des solutions aux problèmes des femmes bâtisseuses et porteuses de projets, en défendant les intérêts de ses membres, et en les formant pour une meilleure gestion de leurs entreprises. Exactement le même travail que mène depuis des décennies le Gfac.
L’héritage unitaire de Madame Foning hypothéqué
Et comme il fallait s’y attendre, la Cwbla vise l’internationale. Et l’association fédératrice des femmes chefs d’entreprises est le groupement mondial des femmes d'affaires que la regrettée Foning Françoise a dirigé de son vivant. Le futur congrès de cette association se tiendra en novembre 2017 en Italie. Le Cameroun risque bien de s’y retrouver avec deux associations de femmes d’affaires : le Gfac et la Cwbla. Le problème est que le Cameroun ne pourra présenter qu’un candidat à un poste de membre de bureau du Groupement mondial des femmes d’affaires. Selon des sources bien informée, pour la mémoire de Françoise Foning, le poste de vice-présidente mondiale serait réservée au Cameroun.
C’est évident que les deux délégations camerounaises qui sont concurrentes, et dont les membres ne se vouent plus une quelconque amitié présenteront chacune une candidate au poste réservée au Cameroun. La situation se présentant ainsi, et face à la mésentente, le Cameroun risque de perdre le poste à lui réservé à cette élection du bureau du groupement mondial des femmes d’affaires ; au profit des autres pays qui tous n’ont qu’une association nationale des femmes chefs d’entreprises. C’est peut-être la réalité qu’ignorent les pontes du régime en place au Cameroun qui ferment les yeux et les oreilles sur la zizanie actuelle au sein du mouvement des femmes d’affaires du Cameroun.



Jean François CHANNON

 

 

 

 

 

remenber puis njawé

 

Remenber Pius N. Njawé

 

LA COTIERRE

Douala V

Le tournoi de football entre conducteurs de moto-taxis de Douala 5e vient de connaitre son apothéose au stade du lycée de Bepanda.

Le 2 août dernier, la finale a opposé les mototaximen du carrefour la Roche à Santa-Barbara à ceux du carrefour terminus Bonamoussadi qui ont remporté la coupe mise en compétition par le score serré de 3 buts à

Lire la suite...
 
Kribi

Depuis cinq jours, ceux qui travaillent à la carrière de l'autoroute observent un mouvement d’humeur.

Des camions immobilisés, des ouvriers assis à même le sol et d’autres debout tiennent des pancartes à l’entrée de la carrière. On peut y lire : « trop c’est trop avec les Chinois. Nous ne sommes pas des esclaves. Payez nos primes. Allez chez-vous ».

Lire la suite...
 
Renouvellement des organes de base

Renouvellement des organes de base .Limbè : des militants du Rdpc dénoncent la triche

Les militants du Rassemblement démocratique du peuple camerounais dans l’arrondissement de Limbe II dénoncent à travers deux plaintes adressées au comité régional de renouvellement des organes de base du parti et au secrétaire général du Comité central des violations graves des règles électorales observées lors du déroulement des scrutins le 16 novembre 2015.

Lire la suite...
 

LA FORESTIERE

Bityili

Bityili .Les bons points de la coopération Cameroun-Japon

C’était à l’issue d’un atelier tenu du 2 au 3 mai dernier à Bityili, une bourgade située à environ une dizaine de kilomètres d’Ebolowa, que chercheurs camerounais et japonais se sont donné rendez-vous en vue de présenter le fruit de cinq années passées dans cette communauté.

Lire la suite...

LE MONTAGNARD

Ebolowa

L’atelier de renforcement des capacités des acteurs urbains du Sud à la mise en œuvre des technologies à Haute intensité de main d’œuvre (Himo) dans les projets d’infrastructures urbaines s’est tenu du 18 au 20 août dernier à l’hôtel le Ranch à Ebolowa.

L’approche Himo est une contrainte au regard des orientations du Document de stratégie pour la croissance et l’emploi.

Lire la suite...

LE SEPTENTRION

ExtrĂŞme-Nord

Extrême-Nord. Du matériel roulant pour la Croix Rouge

Le président du Comité international de la croix rouge leur a rétrocédé trois véhicules 4x4 et 12 motos le 18 novembre 2015 à Maroua.

William Aurélien Eteki Mboumoua a bravé la longue distance qui sépare Yaounde et Maroua. Le président de la Croix rouge Camerounaise (Crc) a tenu á présider personnellement la cérémonie de rétrocession d’un important don en matériel roulant constitué de trois véhicules 4x4 tout terrain et des douze motos : don du Comité international de la Croix rouge (Cicr).

Lire la suite...