Une du 22 Août 2017
Election à la Croix rouge .La grosse manœuvre du Renouveau

Redevance forestière.Le gouvernement dos au mur

Can 2019.Ce que coûte le report de la mission d’inspection

E-commerce.Ces victimes de l’escroquerie en ligne

Opération Epervier L’Internationale socialiste exige la libération de Marafa

Opération Epervier L’Internationale socialiste exige la libération de Marafa

SOCIETE

Tagline

By B-P.D.

Appel fait au cours des assises qui se sont tenues les 6-7 juillet 2015 Ă  New York. L’internationale socialiste est…

More...
Tête-à-tête Biya-Hollande

TĂŞte-Ă -tĂŞte Biya-Hollande

vih-sida au cameroun

By florette manedong

Le prĂ©sident Hollande a fait comprendre Ă  son interlocuteur la grande prĂ©occupation de la France sur les dĂ©tournements de deniers…

More...
Longévité au pouvoir

Longévité au pouvoir

Cameroun

By Jean François CHANNON

  Face Ă  la presse au Palais de l’UnitĂ© le 3 juillet dernier, et devant son homologue français presque rougissant,…

More...
Terrorisme  21 morts dans un nouvel attentat à Maroua

Terrorisme 21 morts dans un nouvel attentat Ă  Maroua

TEMPO

BOKO HARAM

By FREDERIC BOUNGOU

L’opĂ©ration kamikaze du 25 juillet au soir a Ă©galement fait 85 blessĂ©s dont une dizaine grave. L’attentat suicide Ă  la…

More...
Energie électrique La leçon du Dg d’Enéo au gouvernement

Energie électrique La leçon du Dg d’Enéo au gouvernement

ECONOMIE

eneo

By ALAIN NDJIPOU

En marge des travaux de la 4eme Ă©dition de l’UniversitĂ© du Gicam, JoĂ«l Nana Nkontchou, a donnĂ© des pistes pour…

More...
Lutte contre le terrorisme Au moins 200 expatriés refoulés du Tchad

Lutte contre le terrorisme Au moins 200 expatriés refoulés du Tchad

SOCIETE

boko haram

By s.k

Les Ă©trangers dĂ©versĂ©s sur le sol camerounais le 27 juin 2015 sont de nationalitĂ© camerounaise, nigĂ©riane et centrafricaine. Idris DĂ©by…

More...
Cameroun Hypothèque sur l’émergence

Cameroun Hypothèque sur l’émergence

ECONOMIE

Ă©mergence 2035

By ALAIN NDJIPOU

EmboĂ®tant le pas au Fonds monĂ©taire international (Fmi), le groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam) Ă©met des rĂ©serves quant Ă  la…

More...
Lions indomptables Le successeur de « Marco » reste introuvable

Lions indomptables Le successeur de « Marco » reste introuvable

SPORT

marc vivien foé

By Christian TCHAPMI

Douze ans après la disparition tragique de l’ancien milieu de terrain de la sĂ©lection nationale fanion, la tanière manque cruellement…

More...
Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2012 JoomlaWorks Ltd.

TEMPO

Fébrilité Yaoundé fait haro sur la démocratie

Les forces de sécurité ont sauté sur une manifestation en marge de la célébration de la journée internationale de la démocratie, organisée par l’Ong Dynamique citoyenne. Pas du tout du goût des autorités.

Un important déploiement de gendarmes et de policiers (une trentaine environ), mardi 15 septembre 2015, au Palais des sports de Yaoundé. Non, il ne s’agit pas d’une alerte terroriste. La raison est plus sérieuse que cela, selon les autorités administratives et sécuritaires : Dynamique citoyenne a voulu palabrer sur la démocratie et l’alternance au Cameroun. Cette Ong de suivi, indépendante des politiques publiques et des stratégies de coopération, a organisé une cérémonie de lancement de la campagne « Tournons la page », fort opportunément, un certain 15 septembre, date choisie par la communauté des nations pour célébrer la journée internationale de la démocratie, très cordialement haïe par Yaoundé. Une véritable provocation.

Coup de filet 03 kamikazes présumés neutralisés à Maroua

Les jeunes âgés d’une vingtaine d’années ont été interpellé les 30 juillet dernier en possession d’engins explosifs.

Le renforcement des mesures sécuritaires à Maroua porte ses premiers fruits. Le renseignement prévisionnel en l’occurrence a permis d’interpeller ce 30 juillet, un trio suspect en provenance de Guirvidig, dans le département du Mayo Danay. « Les trois jeunes d’environ 25 ans ont été arrêtés et conduits l’un au commissariat du 1er arrondissement de Maroua 1er et l’autre dans les locaux de l’Esir», a indiqué un responsable de la sécurité à Maroua. D’après la même source, l’interpellation des terroriste présumé a eu lieu au quartier Hardé, à l’entrée Est de la ville. L’opération en elle-même est rendue possible grâce à la collaboration d’informateurs vraisemblablement initiés aux techniques de planque. « L'un des terroristes arrêtés tenait un sac dans lequel il y avait des engins explosifs. Les bombes étaient certainement destinées à un nouvel attentat-suicide dans la ville de Maroua », a laissé entendre un témoin de l’arrestation.

Terrorisme 21 morts dans un nouvel attentat Ă  Maroua

L’opération kamikaze du 25 juillet au soir a également fait 85 blessés dont une dizaine grave.

L’attentat suicide à la bombe a lieu sur l’allée d’une buvette au quartier Pont-Vert, « VIP Bar ». L’acte terroriste, troisième du genre à Maroua, a visé une zone où prospèrent habituellement diverses activités nocturnes : volupté, alcool, grillade (soya et poisson), tourne-dos, pharmacie de rue, garages, etc.

C’est à ce lieu de masse qu’un jeune kamikaze s’est fait exploser samedi soir (25 juillet 2015), causant la mort d’une vingtaine de personnes. Les secouristes parmi lesquels des volontaires ont également dénombré 82 blessés dont une dizaine de cas jugés graves.

Hygiène menstruelle

Des élèves sensibilisés à briser les tabous
C’est une initiative de Camerwash en partenariat avec Efacam, positive génération et Fapefe qui ont décidé de mener dans 2 établissements de Yaoundé, des causeries éducatives dans le sens de briser les tabous autour des menstruations.
Aujourd’hui, sur le continent africain, une fille sur 10 ne va pas à l’école quand elle a ses règles. En inde, dans beaucoup de familles, et dans certaines familles musulmanes au Cameroun et ailleurs les femmes n'ont pas le droit d'entrer dans la cuisine pendant le temps de leurs règles, et tout ce qu'elles touchent sera nettoyé. Certains les enferment dans une chambre pendant des jours. Interdit également d'entrer dans une mosquée. Il y en a même au Kerala, où il est interdit aux femmes d'y mettre un pied entre le jour des premières règles adolescentes et sa ménopause ! L’hygiène menstruelle reste un sujet tabou.
Pourtant, il faut en parler. Le Water supply and sanitary collaborative council (Wsscc) considère que l'ignorance des besoins des femmes qui ont leurs règles représente une violation de leurs droits. Pour faire tomber le tabou qui entoure ce phénomène, il faut tout d'abord transmettre aux femmes et aux filles les informations et les connaissances qui leur permettront de parler librement de leurs menstruations. Ensuite, il faut satisfaire les besoins d'ordre pratique liés à leurs règles, tels que l'intimité, l'eau pour laver leurs vêtements, et des endroits où faire sécher les vêtements partout où des filles et des femmes jouent, étudient, travaillent ou se détendent. Ceci implique également de leur fournir des installations adaptées pour l'élimination décente des serviettes souillées.

DĂ©tention arbitraire

Un défenseur de l’environnement en prison
Pour avoir tenté d’apaiser un conflit entre agriculteurs et bergers, Christopher Achobang a perdu sa liberté et encoure des sanctions encore plus graves, selon le Centre pour l’environnement et le développement (Ced).
Le Centre pour l’environnement et de développement (Ced) communique et sensibilise à la relaxe pure et simple de Christopher Achobang. Sinon, à sa comparution libre. Pour mémoire, Achobang qui s’apprête à passer à nouveau devant le juge ce 27 mai 2015, est incarcéré à la prison de Mbengwi dans le Nord-Ouest depuis le 26 mai 2015. Il est reproché à ce dernier d’avoir incendié et détruit volontairement des biens appartenant à autrui, et d’avoir usurpé la qualité de défenseur des droits de l’homme. Les faits remontent à quelques mois, lorsqu’un incendie survient et détruit des cultures et une hutte en matériaux provisoires appartenant à un groupe d’agriculteurs du village de Meta. Les forces de l’ordre se saisissent alors du sieur Achobang qui pourtant, tentait d’apaiser le conflit qui serait à l’origine dudit incendie et qui oppose lesdits agriculteurs aux bergers du village.

Plus d'articles...

remenber puis njawé

 

Remenber Pius N. Njawé

 

LA COTIERRE

Douala V

Le tournoi de football entre conducteurs de moto-taxis de Douala 5e vient de connaitre son apothéose au stade du lycée de Bepanda.

Le 2 août dernier, la finale a opposé les mototaximen du carrefour la Roche à Santa-Barbara à ceux du carrefour terminus Bonamoussadi qui ont remporté la coupe mise en compétition par le score serré de 3 buts à

Lire la suite...
 
Kribi

Depuis cinq jours, ceux qui travaillent à la carrière de l'autoroute observent un mouvement d’humeur.

Des camions immobilisés, des ouvriers assis à même le sol et d’autres debout tiennent des pancartes à l’entrée de la carrière. On peut y lire : « trop c’est trop avec les Chinois. Nous ne sommes pas des esclaves. Payez nos primes. Allez chez-vous ».

Lire la suite...
 
Renouvellement des organes de base

Renouvellement des organes de base .Limbè : des militants du Rdpc dénoncent la triche

Les militants du Rassemblement démocratique du peuple camerounais dans l’arrondissement de Limbe II dénoncent à travers deux plaintes adressées au comité régional de renouvellement des organes de base du parti et au secrétaire général du Comité central des violations graves des règles électorales observées lors du déroulement des scrutins le 16 novembre 2015.

Lire la suite...
 

LA FORESTIERE

Bityili

Bityili .Les bons points de la coopération Cameroun-Japon

C’était à l’issue d’un atelier tenu du 2 au 3 mai dernier à Bityili, une bourgade située à environ une dizaine de kilomètres d’Ebolowa, que chercheurs camerounais et japonais se sont donné rendez-vous en vue de présenter le fruit de cinq années passées dans cette communauté.

Lire la suite...

LE MONTAGNARD

Ebolowa

L’atelier de renforcement des capacités des acteurs urbains du Sud à la mise en œuvre des technologies à Haute intensité de main d’œuvre (Himo) dans les projets d’infrastructures urbaines s’est tenu du 18 au 20 août dernier à l’hôtel le Ranch à Ebolowa.

L’approche Himo est une contrainte au regard des orientations du Document de stratégie pour la croissance et l’emploi.

Lire la suite...

LE SEPTENTRION

ExtrĂŞme-Nord

Extrême-Nord. Du matériel roulant pour la Croix Rouge

Le président du Comité international de la croix rouge leur a rétrocédé trois véhicules 4x4 et 12 motos le 18 novembre 2015 à Maroua.

William Aurélien Eteki Mboumoua a bravé la longue distance qui sépare Yaounde et Maroua. Le président de la Croix rouge Camerounaise (Crc) a tenu á présider personnellement la cérémonie de rétrocession d’un important don en matériel roulant constitué de trois véhicules 4x4 tout terrain et des douze motos : don du Comité international de la Croix rouge (Cicr).

Lire la suite...