Une du 19 Juin 2017
Boko Haram, Fcfa...Les vérités d’Idriss Déby Itno

Coupe des confédérations.Les dessous de l’élimination des Lions

FĂŞte du ramadan 2017.Des musulmans contre le terrorisme

Yaoundé VI.Le Rdpc à rude épreuve

Opération Epervier L’Internationale socialiste exige la libération de Marafa

Opération Epervier L’Internationale socialiste exige la libération de Marafa

SOCIETE

Tagline

By B-P.D.

Appel fait au cours des assises qui se sont tenues les 6-7 juillet 2015 Ă  New York. L’internationale socialiste est…

More...
Tête-à-tête Biya-Hollande

TĂŞte-Ă -tĂŞte Biya-Hollande

vih-sida au cameroun

By florette manedong

Le prĂ©sident Hollande a fait comprendre Ă  son interlocuteur la grande prĂ©occupation de la France sur les dĂ©tournements de deniers…

More...
Longévité au pouvoir

Longévité au pouvoir

Cameroun

By Jean François CHANNON

  Face Ă  la presse au Palais de l’UnitĂ© le 3 juillet dernier, et devant son homologue français presque rougissant,…

More...
Terrorisme  21 morts dans un nouvel attentat à Maroua

Terrorisme 21 morts dans un nouvel attentat Ă  Maroua

TEMPO

BOKO HARAM

By FREDERIC BOUNGOU

L’opĂ©ration kamikaze du 25 juillet au soir a Ă©galement fait 85 blessĂ©s dont une dizaine grave. L’attentat suicide Ă  la…

More...
Energie électrique La leçon du Dg d’Enéo au gouvernement

Energie électrique La leçon du Dg d’Enéo au gouvernement

ECONOMIE

eneo

By ALAIN NDJIPOU

En marge des travaux de la 4eme Ă©dition de l’UniversitĂ© du Gicam, JoĂ«l Nana Nkontchou, a donnĂ© des pistes pour…

More...
Lutte contre le terrorisme Au moins 200 expatriés refoulés du Tchad

Lutte contre le terrorisme Au moins 200 expatriés refoulés du Tchad

SOCIETE

boko haram

By s.k

Les Ă©trangers dĂ©versĂ©s sur le sol camerounais le 27 juin 2015 sont de nationalitĂ© camerounaise, nigĂ©riane et centrafricaine. Idris DĂ©by…

More...
Cameroun Hypothèque sur l’émergence

Cameroun Hypothèque sur l’émergence

ECONOMIE

Ă©mergence 2035

By ALAIN NDJIPOU

EmboĂ®tant le pas au Fonds monĂ©taire international (Fmi), le groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam) Ă©met des rĂ©serves quant Ă  la…

More...
Lions indomptables Le successeur de « Marco » reste introuvable

Lions indomptables Le successeur de « Marco » reste introuvable

SPORT

marc vivien foé

By Christian TCHAPMI

Douze ans après la disparition tragique de l’ancien milieu de terrain de la sĂ©lection nationale fanion, la tanière manque cruellement…

More...
Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2012 JoomlaWorks Ltd.

FORESTIERE

Bityili

Bityili .Les bons points de la coopération Cameroun-Japon

C’était à l’issue d’un atelier tenu du 2 au 3 mai dernier à Bityili, une bourgade située à environ une dizaine de kilomètres d’Ebolowa, que chercheurs camerounais et japonais se sont donné rendez-vous en vue de présenter le fruit de cinq années passées dans cette communauté.

Assurances

L’Association des Sociétés d’Assurances du Cameroun (Asac) mise sur la sensibilisation pour éradiquer le phénomène dans la région de l’Est

Le séminaire régional de l’assurance organisé à Bertoua, chef-lieu de la région de l’Est, jeudi 7 avril 2016, a révélé la plupart des maux dont souffre ce secteur.

Yaoundé (I)

Yaoundé (I) . Un nouveau berger pour paître les brebis du Seigneur

Le Révérend Clément Hervé Kuate Djilo sera installé dans ses fonctions de pasteur en second, le dimanche 29 novembre 2015 de l’Eglise Evangélique du Cameroun, Paroisse de Melen.

Yaoundé Gilbert Tsimi Evouna poursuit les casses

Après avoir déguerpi les commerçants ambulants à l’avenue Kennedy, les agents de la Communauté urbaine de Yaoundé (Cuy) ont continué leur vaste opération d’assainissement dans d’autres quartiers populeux de la ville aux sept collines la semaine dernière.

Une odeur de gasoil, des ronflements de moteurs, un Caterpillar en embuscade. Tout près, des policiers équipés des combinaisons antichocs se baladent librement. Il est presque 8h. Nous sommes dans la cour de la Cuy ce mardi 18 août 2015. Les agents s’apprêtent à descendre sur le terrain pour la campagne d’assainissement urbain.Principales cibles : les marchands ambulants au centre-ville de Yaoundé, les commerçants installés sur les trottoirs et les habitants des zones à risque

Yaoundé La Banane douce a disparu des étals

Ce fruit délicieux comme dessert mais aussi ingrédient pour recette culinaire est de plus en plus rare dans nos marchés, entrainant la hausse considérable de son prix au grand désarroi des ménagères.

Deux doigts de banane à 50 francs. Un autre doigt au même prix. Trois doigts encore à 100 francs. Tous ces tarifs sur un même étal. Celui de Blandine. Au marché du Mfoundi, cette commerçante ne perd pas de temps à négocier avec une cliente. « A prendre ou à laisser », laisse-t-elle entendre. Constat, les prix des bananes sont sans cesse croissants dans les marchés de Yaoundé. Blandine le justifie par le fait que « les tarifs des régimes oscillent entre 6000 et 8000 francs Cfa.

Nous sommes obligés de vendre aussi chers ». Au grand dam des consommateurs de cette denrée très prisée. « Les enfants de ma patronne aiment consommer les bananes. D’ailleurs, cet aliment les aide à résoudre leur problème de constipation. Mais comme il est devenu cher et les doigts sont de plus en plus petits, j’ai opté pour les oranges », regrette Linda, ménagère.

Yaoundé L’insalubrité tisse sa toile au marché du Mfoundi

Malgré une équipe d’agents de propreté détachée dans cet espace commercial située en plein cœur de la capitale, les ordures font la résistance et cohabitent sans gêne avec les commerçants.

« Chaque jour je paie 200 francs pour le balayage du marché, mais les gens chargés du nettoyage ne font rien. Le marché est toujours sale. Je fais mon commerce sur des ordures. Tout ce qui les intéresse c’est l’argent ». Ces propos sont d’Abakar, vendeur d’ananas au marché du Mfoundi à Yaoundé. Dépité, il se rend compte qu’il passera encore cette journée du samedi 15 août 2015 dans la saleté totale.

Pourtant il a déboursé de l’argent pour exercer son activité dans un espace sain. Comme Abakar, les vendeurs du marché du Mfoundi font face au quotidien à l’insalubrité qui règne dans cet espace commercial. Une situation qui au fil des jours, les embarrasse, et devient inquiétante.

Comment les prostituées de Mini ferme vivent le Mercato

Cette rue est devenue célèbre à travers le commerce du sexe qui y a établi son lit depuis des lustres.

Malgré les injonctions des autorités administratives et traditionnelles, le coin a su résister au temps et est en cette période de vacances, l’un des hauts lieux de sexe les plus courus de la ville aux sept collines.

1-Bienvenue au marché de la « chair fraîche »

« Psst…, chérie ? On part…? Bébé, je viens ? ».

Insécurité routière Les conducteurs de gros porteurs à l’école

Afin de réduire le nombre d’hécatombes sur nos routes, un atelier de recyclage organisé à leur intention vient de se dérouler à Bertoua.

Selon Ibrahima Yaya, président du Syndicat national des chauffeurs professionnels des transports du Cameroun (Syncprotcam), « les causes des accidents de la circulation dans notre pays sont essentiellement humaines et dues à l’ignorance des règles de la circulation ».

Plus d'articles...

remenber puis njawé

 

Remenber Pius N. Njawé

 

LA COTIERRE

Douala V

Le tournoi de football entre conducteurs de moto-taxis de Douala 5e vient de connaitre son apothéose au stade du lycée de Bepanda.

Le 2 août dernier, la finale a opposé les mototaximen du carrefour la Roche à Santa-Barbara à ceux du carrefour terminus Bonamoussadi qui ont remporté la coupe mise en compétition par le score serré de 3 buts à

Lire la suite...
 
Kribi

Depuis cinq jours, ceux qui travaillent à la carrière de l'autoroute observent un mouvement d’humeur.

Des camions immobilisés, des ouvriers assis à même le sol et d’autres debout tiennent des pancartes à l’entrée de la carrière. On peut y lire : « trop c’est trop avec les Chinois. Nous ne sommes pas des esclaves. Payez nos primes. Allez chez-vous ».

Lire la suite...
 
Renouvellement des organes de base

Renouvellement des organes de base .Limbè : des militants du Rdpc dénoncent la triche

Les militants du Rassemblement démocratique du peuple camerounais dans l’arrondissement de Limbe II dénoncent à travers deux plaintes adressées au comité régional de renouvellement des organes de base du parti et au secrétaire général du Comité central des violations graves des règles électorales observées lors du déroulement des scrutins le 16 novembre 2015.

Lire la suite...
 

LA FORESTIERE

Bityili

Bityili .Les bons points de la coopération Cameroun-Japon

C’était à l’issue d’un atelier tenu du 2 au 3 mai dernier à Bityili, une bourgade située à environ une dizaine de kilomètres d’Ebolowa, que chercheurs camerounais et japonais se sont donné rendez-vous en vue de présenter le fruit de cinq années passées dans cette communauté.

Lire la suite...

LE MONTAGNARD

Ebolowa

L’atelier de renforcement des capacités des acteurs urbains du Sud à la mise en œuvre des technologies à Haute intensité de main d’œuvre (Himo) dans les projets d’infrastructures urbaines s’est tenu du 18 au 20 août dernier à l’hôtel le Ranch à Ebolowa.

L’approche Himo est une contrainte au regard des orientations du Document de stratégie pour la croissance et l’emploi.

Lire la suite...

LE SEPTENTRION

ExtrĂŞme-Nord

Extrême-Nord. Du matériel roulant pour la Croix Rouge

Le président du Comité international de la croix rouge leur a rétrocédé trois véhicules 4x4 et 12 motos le 18 novembre 2015 à Maroua.

William Aurélien Eteki Mboumoua a bravé la longue distance qui sépare Yaounde et Maroua. Le président de la Croix rouge Camerounaise (Crc) a tenu á présider personnellement la cérémonie de rétrocession d’un important don en matériel roulant constitué de trois véhicules 4x4 tout terrain et des douze motos : don du Comité international de la Croix rouge (Cicr).

Lire la suite...