Une du 24 Mai 2017
1 an après…Mystère sur les ordinateurs de Biya

Accident d’Eseka.Paul Biya publie enfin les résultats d’enquête

Scandale foncier.Les promesses non tenues de Me Menye

Zone Cemac.Inquiétudes sur les réserves de changes

Opération Epervier L’Internationale socialiste exige la libération de Marafa

Opération Epervier L’Internationale socialiste exige la libération de Marafa

SOCIETE

Tagline

By B-P.D.

Appel fait au cours des assises qui se sont tenues les 6-7 juillet 2015 Ă  New York. L’internationale socialiste est…

More...
Tête-à-tête Biya-Hollande

TĂŞte-Ă -tĂŞte Biya-Hollande

vih-sida au cameroun

By florette manedong

Le prĂ©sident Hollande a fait comprendre Ă  son interlocuteur la grande prĂ©occupation de la France sur les dĂ©tournements de deniers…

More...
Longévité au pouvoir

Longévité au pouvoir

Cameroun

By Jean François CHANNON

  Face Ă  la presse au Palais de l’UnitĂ© le 3 juillet dernier, et devant son homologue français presque rougissant,…

More...
Terrorisme  21 morts dans un nouvel attentat à Maroua

Terrorisme 21 morts dans un nouvel attentat Ă  Maroua

TEMPO

BOKO HARAM

By FREDERIC BOUNGOU

L’opĂ©ration kamikaze du 25 juillet au soir a Ă©galement fait 85 blessĂ©s dont une dizaine grave. L’attentat suicide Ă  la…

More...
Energie électrique La leçon du Dg d’Enéo au gouvernement

Energie électrique La leçon du Dg d’Enéo au gouvernement

ECONOMIE

eneo

By ALAIN NDJIPOU

En marge des travaux de la 4eme Ă©dition de l’UniversitĂ© du Gicam, JoĂ«l Nana Nkontchou, a donnĂ© des pistes pour…

More...
Lutte contre le terrorisme Au moins 200 expatriés refoulés du Tchad

Lutte contre le terrorisme Au moins 200 expatriés refoulés du Tchad

SOCIETE

boko haram

By s.k

Les Ă©trangers dĂ©versĂ©s sur le sol camerounais le 27 juin 2015 sont de nationalitĂ© camerounaise, nigĂ©riane et centrafricaine. Idris DĂ©by…

More...
Cameroun Hypothèque sur l’émergence

Cameroun Hypothèque sur l’émergence

ECONOMIE

Ă©mergence 2035

By ALAIN NDJIPOU

EmboĂ®tant le pas au Fonds monĂ©taire international (Fmi), le groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam) Ă©met des rĂ©serves quant Ă  la…

More...
Lions indomptables Le successeur de « Marco » reste introuvable

Lions indomptables Le successeur de « Marco » reste introuvable

SPORT

marc vivien foé

By Christian TCHAPMI

Douze ans après la disparition tragique de l’ancien milieu de terrain de la sĂ©lection nationale fanion, la tanière manque cruellement…

More...
Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2012 JoomlaWorks Ltd.

SOCIETE

Les engagements non tenus de Me Menye

A moult reprises, le notaire a proposé à son client, le sénateur équato-guinéen Edjo Avomo Melcho Esono de lui restituer la totalité de ses fonds, environ 450 millions Fcfa.

Plus d’une fois, pour mettre un terme à cette scabreuse affaire, Me Menye s’est engagé à rembourser à son client « (Les) sommes dues par anticipation en une fois ou trois tri-mensualités constantes avant la fin de l’année en cours ». Plusieurs années après rien n’y fait. D’abord le 16 septembre 2013. Alors qu’il « serait en campagne toutes les deux semaines », le notaire proposé fait un engagement à son client. « Voilà d’ailleurs le titre foncier que je laisse à ta disposition. Si tu insistes toujours sur la restitution des espèces, je te propose ce qui suit après le coup que j’ai eu : Fcfa 100.000.000 à la fin de la campagne des élections. Le reste avant la fin d’année. Je sais que c’est dur, ton frère est dans la tourmente prends le comme ça. Au moment où je me bats pour récupérer l’argent que j’avais versé pour le dossier de Bat à défaut le vendre à quelqu’un d’autre. Le vrai problème c’est que je serai en campagne toutes les deux semaines…. » Ecrivait le notaire au sénateur de Guinée équatoriale. Un an plus tard, précisément le 26 février 2014.

Promesse aux Ă©tudiants

Un an après la promesse de Paul Biya de gratifier les étudiants camerounais d’un ordinateur portable, le processus devant aboutir à sa mise en œuvre effective, ne fait que commencer.

Bien malin celui qui pourra dire avec exactitude, quand est-ce que le premier étudiant camerounais entrera en possession de son ordinateur portable, don spécial du président de la république. Car, un an après cette promesse énoncée au détour de son discours du 10 février 2016 et rappelée en juillet de la même année avec la signature à Yaoundé, d’une convention dénommée « e-national higher education », entre le ministre de l’Enseignement supérieur et la société chinoise Sichuan telecoms construction engeneering Co. Ltd destinée à généraliser l’usage des Tics par les étudiants camerounais, le processus devant aboutir à la remise effective de ces ordinateurs aux bénéficiaires ne fait que commencer. La preuve, c’est le 12 avril 2017 que le ministre de l’Enseignement supérieur a présidé la réunion d’évaluation de l’effectivité de ce don du chef de l’Etat.

Examens officiels

Certains d’entre eux, n’étaient pas en possession de leurs manuels de composition, ce qui leur a valu la note zéro sur vingt.

Les épreuves écrites du baccalauréat anglophone (le Gce level) ont débuté le 15 mai dernier, sur l’étendue du territoire camerounais. Au Lycée bilingue de Yaoundé, les élèves de la classe de Terminale de la section anglophone mettent en exergue leur know how. Dans la matinée de lundi, ils composaient sur l’épreuve d’informatique (Computer science). Le proviseur du Lycée bilingue de Yaoundé, a un emploi de temps chargé depuis lundi dernier. Entre réunion par ci avec le personnel administratif de son établissement, et la supervision des épreuves pratiques, Stephen Tchache, visiblement occupé, nous a accordé quelques minutes, pour nous parler du déroulement des épreuves du Gce au Lycée bilingue de Yaoundé. « Les candidats sont là, quelques uns sont arrivés en retard, mais nous avons bien commencé, ici dans ce centre d’examen du Lycée bilingue d’Essos. Nous avons enregistré au total 358 candidats, et tous ont été inscrits et composent sans problème », a-t-il précisé. Et d’ajouter, « nous n’avons pas eu des cas de candidats non inscrits qui voulaient composer ».

Unité nationale

En cette veille de la célébration de l’unité nationale, ils invitent les Camerounais au devoir sacré de construction permanente de cet acquis.

Les évêques catholiques membres du Conseil des évêques des églises catholiques apostoliques traditionnelles du Cameroun se sont réunis en session extraordinaire à la cathédrale Saint-Joseph de Douala. Et cette veille de célébration de la 45 è édition de la fête de l’unité nationale, « symbole fort de la nation auquel le peuple camerounais attache un intérêt plus que particulier, parce que rappelant à tous les Camerounais le devoir fraternel et pastoral », ils invitent les forces vives de la nation à faire en sorte que « cette fête soit célébrée non seulement dans l’esprit des pères fondateurs, mais qu’elle soit ce vecteur qui nous ouvre la voie vers la terre promise qu’est l’émergence » .

Conseil supérieur de la magistrature

Le dossier du magistrat hors hiérarchie, premier avocat de la Cour suprême du Cameroun, mis aux arrêts dans le cadre de la douloureuse crise anglophone pourrait bien être présenté lors de cette séance du Conseil supérieur de la magistrature que présidera personnellement le chef de l’Etat. Avec une débouchée d’une sanction dramatique.

Sauf changement, une séance du Conseil supérieur de la magistrature du Cameroun va se tenir le 7 juin 2017. Ce sera 0 partir de 10h au Palais de l’Unité. C’est en tout cas la substance d’une décision du président de la République Paul Biya, signé le 12 mai 2017, et rendu immédiatement public. Ce qui veut dire qu’après la célébration de la fête de l’Unité, fête nationale du Cameroun prévue comme d’habitude le 2à mai, le président de la République assumera donc le 7 juin prochain ses fonctions républicaines de président du Conseil supérieur de la magistrature. Il aura en principe à ses côtés, tous les membres statutaires tels que prévus par la réglementation en vigueur au Cameroun, à savoir, la Loi N° 82 / 14 / du 26 Novembre 1982 fixant l’organisation et le fonctionnement du Conseil Supérieur de la Magistrature. Si dans ce texte, il n’est pas formellement indiqué la périodicité de la tenue de cette instance républicaine, on sait que sa convocation est le fait du président de la République. Et de manière césarienne aussi, l’ordre du jour est fixé par le président de la République. Dans le cas actuel on sait que cet ordre du jour n’a pas été précisé dans le texte présidentiel qui convoque le Conseil supérieur de la magistrature pour la date du 7 mai 2017 pour se tenir à son lieu légal qu’est la Présidence de la République.

Plus d'articles...

remenber puis njawé

 

Remenber Pius N. Njawé

 

LA COTIERRE

Douala V

Le tournoi de football entre conducteurs de moto-taxis de Douala 5e vient de connaitre son apothéose au stade du lycée de Bepanda.

Le 2 août dernier, la finale a opposé les mototaximen du carrefour la Roche à Santa-Barbara à ceux du carrefour terminus Bonamoussadi qui ont remporté la coupe mise en compétition par le score serré de 3 buts à

Lire la suite...
 
Kribi

Depuis cinq jours, ceux qui travaillent à la carrière de l'autoroute observent un mouvement d’humeur.

Des camions immobilisés, des ouvriers assis à même le sol et d’autres debout tiennent des pancartes à l’entrée de la carrière. On peut y lire : « trop c’est trop avec les Chinois. Nous ne sommes pas des esclaves. Payez nos primes. Allez chez-vous ».

Lire la suite...
 
Renouvellement des organes de base

Renouvellement des organes de base .Limbè : des militants du Rdpc dénoncent la triche

Les militants du Rassemblement démocratique du peuple camerounais dans l’arrondissement de Limbe II dénoncent à travers deux plaintes adressées au comité régional de renouvellement des organes de base du parti et au secrétaire général du Comité central des violations graves des règles électorales observées lors du déroulement des scrutins le 16 novembre 2015.

Lire la suite...
 

LA FORESTIERE

Bityili

Bityili .Les bons points de la coopération Cameroun-Japon

C’était à l’issue d’un atelier tenu du 2 au 3 mai dernier à Bityili, une bourgade située à environ une dizaine de kilomètres d’Ebolowa, que chercheurs camerounais et japonais se sont donné rendez-vous en vue de présenter le fruit de cinq années passées dans cette communauté.

Lire la suite...

LE MONTAGNARD

Ebolowa

L’atelier de renforcement des capacités des acteurs urbains du Sud à la mise en œuvre des technologies à Haute intensité de main d’œuvre (Himo) dans les projets d’infrastructures urbaines s’est tenu du 18 au 20 août dernier à l’hôtel le Ranch à Ebolowa.

L’approche Himo est une contrainte au regard des orientations du Document de stratégie pour la croissance et l’emploi.

Lire la suite...

LE SEPTENTRION

ExtrĂŞme-Nord

Extrême-Nord. Du matériel roulant pour la Croix Rouge

Le président du Comité international de la croix rouge leur a rétrocédé trois véhicules 4x4 et 12 motos le 18 novembre 2015 à Maroua.

William Aurélien Eteki Mboumoua a bravé la longue distance qui sépare Yaounde et Maroua. Le président de la Croix rouge Camerounaise (Crc) a tenu á présider personnellement la cérémonie de rétrocession d’un important don en matériel roulant constitué de trois véhicules 4x4 tout terrain et des douze motos : don du Comité international de la Croix rouge (Cicr).

Lire la suite...