Une du 22 Août 2017
Election à la Croix rouge .La grosse manœuvre du Renouveau

Redevance forestière.Le gouvernement dos au mur

Can 2019.Ce que coûte le report de la mission d’inspection

E-commerce.Ces victimes de l’escroquerie en ligne

Opération Epervier L’Internationale socialiste exige la libération de Marafa

Opération Epervier L’Internationale socialiste exige la libération de Marafa

SOCIETE

Tagline

By B-P.D.

Appel fait au cours des assises qui se sont tenues les 6-7 juillet 2015 Ă  New York. L’internationale socialiste est…

More...
Tête-à-tête Biya-Hollande

TĂŞte-Ă -tĂŞte Biya-Hollande

vih-sida au cameroun

By florette manedong

Le prĂ©sident Hollande a fait comprendre Ă  son interlocuteur la grande prĂ©occupation de la France sur les dĂ©tournements de deniers…

More...
Longévité au pouvoir

Longévité au pouvoir

Cameroun

By Jean François CHANNON

  Face Ă  la presse au Palais de l’UnitĂ© le 3 juillet dernier, et devant son homologue français presque rougissant,…

More...
Terrorisme  21 morts dans un nouvel attentat à Maroua

Terrorisme 21 morts dans un nouvel attentat Ă  Maroua

TEMPO

BOKO HARAM

By FREDERIC BOUNGOU

L’opĂ©ration kamikaze du 25 juillet au soir a Ă©galement fait 85 blessĂ©s dont une dizaine grave. L’attentat suicide Ă  la…

More...
Energie électrique La leçon du Dg d’Enéo au gouvernement

Energie électrique La leçon du Dg d’Enéo au gouvernement

ECONOMIE

eneo

By ALAIN NDJIPOU

En marge des travaux de la 4eme Ă©dition de l’UniversitĂ© du Gicam, JoĂ«l Nana Nkontchou, a donnĂ© des pistes pour…

More...
Lutte contre le terrorisme Au moins 200 expatriés refoulés du Tchad

Lutte contre le terrorisme Au moins 200 expatriés refoulés du Tchad

SOCIETE

boko haram

By s.k

Les Ă©trangers dĂ©versĂ©s sur le sol camerounais le 27 juin 2015 sont de nationalitĂ© camerounaise, nigĂ©riane et centrafricaine. Idris DĂ©by…

More...
Cameroun Hypothèque sur l’émergence

Cameroun Hypothèque sur l’émergence

ECONOMIE

Ă©mergence 2035

By ALAIN NDJIPOU

EmboĂ®tant le pas au Fonds monĂ©taire international (Fmi), le groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam) Ă©met des rĂ©serves quant Ă  la…

More...
Lions indomptables Le successeur de « Marco » reste introuvable

Lions indomptables Le successeur de « Marco » reste introuvable

SPORT

marc vivien foé

By Christian TCHAPMI

Douze ans après la disparition tragique de l’ancien milieu de terrain de la sĂ©lection nationale fanion, la tanière manque cruellement…

More...
Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2012 JoomlaWorks Ltd.

ECONOMIE

E-commerce

Ce phénomène prend de l’ampleur dans les réseaux sociaux. Les victimes envisagent souvent de porter plainte mais ne savent pas comment s’y prendre.

Le e-commerce est devenu le principal canal de la vente à distance. Encore appelé commerce électronique, le e-commerce regroupe l’ensemble des transactions commerciales qui s’opèrent à distance par le biais d’interfaces électroniques et digitales. C’est une nouvelle forme de transaction commerciale qui s’effectue sur internet, à partir des ordinateurs, tablettes, Smartphones, etc. Le commerce en ligne n’est pas exempté de risques. Plusieurs personnes se font de plus en plus arnaquer au cours des échanges. Ceux qui proposent les articles exigent le plus souvent un certains nombre de choses. « Pour acheter des articles en ligne on vous demande d’avoir un compte bancaire pour faciliter le transfert d’argent dans leurs comptes. Certains demandent aux clients de s’inscrire sur leur sites, d’autre demandent que la personne intéressée par leurs produits clique tout simplement sur le lien du site internet avant de suivre le processus qu’ils vont lui indiquer » explique une victime qui a requis l’anonymat.

Redevance forestière

Les chefs traditionnels montent à leur tour au créneau pour revendiquer la restauration totale des 10% de la Redevance forestière annuelle supprimée en 2015.

C’est le 8 août 2017 dernier que l’Ong Forêt et développement rural présentait son rapport sur « la restitution des résultats de l’étude sur le diagnostic du mécanisme de collecte, de rétrocession, et de contrôle de la gestion de la Rfa au Cameroun ». Un plaidoyer engagé depuis 2015 pour la restitution de la Redevance forestière annuelle (Rfa) supprimée dans la loi des Finances cette année-la. Concernés au premier chef par cette Rfa, les leaders communautaires, notamment les chefs traditionnels, suite à cette restitution montent au créneau pour revendiquer la restauration le plus tôt possible de cette Redevance. Sa Majesté Théodore Anatole Nkola Begne, qui porte la voix de ses pairs, soutient que « le but de cette sortie est de continuer la bataille qui est menée depuis au moins deux ans pour la restauration des 10% de la Rfa allouée aux communautés villageoises riveraines ».

RĂ©sultats en demi-teinte du Dsce

Pour le ministre de l’Economie, de la Planification er de l’Aménagement du territoire (Minepat), faire impulser la croissance du Cameroun repose sur le choix des infrastructures, dans les secteurs productifs tels l’énergie.

La mise en œuvre du « Document de stratégie pour la croissance et l’emploi (Dsce) » pourrait illogiquement aboutir à la réalisation des objectifs fixés par les autorités camerounaises, sur la période 2010-2020, consistant à accélérer la croissance économique, à réduire d’un tiers le niveau du sous-emploi et réduire la pauvreté de plus de 10 points de pourcentage ? Une question, qui a permis à une équipe de chercheurs de l’Université de Yaoundé, sous la coordination du Pr. Henri Ngoa Tabi, économiste, de démontrer que les actions choisies par le gouvernement, n’ont pas encore été mises en œuvre dans leur entièreté ; l’impact attendu à mi-chemin n’est pas effectif tant au plan sectoriel qu’au plan global ; les chaines de valeur n’ont pas encore été mises sur pied dans toutes les filières et dans tous les secteurs. A cet effet, elle a interrogé le fondement théorique de ce document à la lumière duquel il est possible de mettre en évidence ses forces et ses faiblesses.

Douala

Ladite vente a débuté vendredi 17 février 2017 et s’étend sur un long moment selon les autorités portuaires en charges de ces placements.

L’enceinte du Parc Socomar était bondée de monde vendredi dernier. Des centaines de personnes. Hommes, femmes, Camerounais et expatriés. Ils ont appris la nouvelle des ventes aux enchères pour la plus part, de bouche à oreille. Chacun d’eux espéraient ressortir ce jour-là, avec une voiture. Malheureusement, seul 11 lots soit 11 véhicules étaient mise pour cette première journée de vente aux enchères. Réalité qui a provoqué l’ire des potentiels clients. «On ne peut pas convoquer plus de 500 personnes pour onze voitures seulement. C’est se moquer des gens tout simplement», «Il fallait le dire plus tôt», entendait-on dans la foule. Certains sont pourtant restés. La chef de vente a invité ces derniers pendant 15 minutes à visiter les onze voitures avant le début des ventes. Donald Ngaladjo est l’un des premiers à s’offrir une voiture à moins d’un million 500 Fcfa.

Management

Renforcement de la flotte, régularisation des salaires, apurement de la dette, restauration de la confiance… le nouveau directeur général de la compagnie aérienne nationale va perdre le sommeil dans les prochaines semaines.

Passée l’euphorie de sa nomination au poste de directeur général de la Cameroon airlines corporation (Camair-co), Ernest Dikoum doit maintenant affronter la réalité. Une réalité des plus difficiles et des plus compromettantes due à l’état de santé chancelant de la compagnie aérienne nationale. Dès les minutes qui ont suivi son installations le 22 août 2016 par le ministre des Transports du Cameroun, Edgard Alain Mebe Ngo’o, Ernest Dikoum a à peu près eu conscience des défis qui l’attendent. Et ce, lorsque le patron des Transports, tutelle technique, lui a mis la puce à l’oreille en qualifiant le contexte de sa désignation au poste de Dg de la compagnie, en ces termes « un moment particulièrement délicat de la vie de la compagnie nationale qui est en proie à des difficultés multiformes sur le plan de son exploitation ».

Plus d'articles...

remenber puis njawé

 

Remenber Pius N. Njawé

 

LA COTIERRE

Douala V

Le tournoi de football entre conducteurs de moto-taxis de Douala 5e vient de connaitre son apothéose au stade du lycée de Bepanda.

Le 2 août dernier, la finale a opposé les mototaximen du carrefour la Roche à Santa-Barbara à ceux du carrefour terminus Bonamoussadi qui ont remporté la coupe mise en compétition par le score serré de 3 buts à

Lire la suite...
 
Kribi

Depuis cinq jours, ceux qui travaillent à la carrière de l'autoroute observent un mouvement d’humeur.

Des camions immobilisés, des ouvriers assis à même le sol et d’autres debout tiennent des pancartes à l’entrée de la carrière. On peut y lire : « trop c’est trop avec les Chinois. Nous ne sommes pas des esclaves. Payez nos primes. Allez chez-vous ».

Lire la suite...
 
Renouvellement des organes de base

Renouvellement des organes de base .Limbè : des militants du Rdpc dénoncent la triche

Les militants du Rassemblement démocratique du peuple camerounais dans l’arrondissement de Limbe II dénoncent à travers deux plaintes adressées au comité régional de renouvellement des organes de base du parti et au secrétaire général du Comité central des violations graves des règles électorales observées lors du déroulement des scrutins le 16 novembre 2015.

Lire la suite...
 

LA FORESTIERE

Bityili

Bityili .Les bons points de la coopération Cameroun-Japon

C’était à l’issue d’un atelier tenu du 2 au 3 mai dernier à Bityili, une bourgade située à environ une dizaine de kilomètres d’Ebolowa, que chercheurs camerounais et japonais se sont donné rendez-vous en vue de présenter le fruit de cinq années passées dans cette communauté.

Lire la suite...

LE MONTAGNARD

Ebolowa

L’atelier de renforcement des capacités des acteurs urbains du Sud à la mise en œuvre des technologies à Haute intensité de main d’œuvre (Himo) dans les projets d’infrastructures urbaines s’est tenu du 18 au 20 août dernier à l’hôtel le Ranch à Ebolowa.

L’approche Himo est une contrainte au regard des orientations du Document de stratégie pour la croissance et l’emploi.

Lire la suite...

LE SEPTENTRION

ExtrĂŞme-Nord

Extrême-Nord. Du matériel roulant pour la Croix Rouge

Le président du Comité international de la croix rouge leur a rétrocédé trois véhicules 4x4 et 12 motos le 18 novembre 2015 à Maroua.

William Aurélien Eteki Mboumoua a bravé la longue distance qui sépare Yaounde et Maroua. Le président de la Croix rouge Camerounaise (Crc) a tenu á présider personnellement la cérémonie de rétrocession d’un important don en matériel roulant constitué de trois véhicules 4x4 tout terrain et des douze motos : don du Comité international de la Croix rouge (Cicr).

Lire la suite...