Une du 19 Juin 2017
Boko Haram, Fcfa...Les vérités d’Idriss Déby Itno

Coupe des confédérations.Les dessous de l’élimination des Lions

FĂŞte du ramadan 2017.Des musulmans contre le terrorisme

Yaoundé VI.Le Rdpc à rude épreuve

Opération Epervier L’Internationale socialiste exige la libération de Marafa

Opération Epervier L’Internationale socialiste exige la libération de Marafa

SOCIETE

Tagline

By B-P.D.

Appel fait au cours des assises qui se sont tenues les 6-7 juillet 2015 Ă  New York. L’internationale socialiste est…

More...
Tête-à-tête Biya-Hollande

TĂŞte-Ă -tĂŞte Biya-Hollande

vih-sida au cameroun

By florette manedong

Le prĂ©sident Hollande a fait comprendre Ă  son interlocuteur la grande prĂ©occupation de la France sur les dĂ©tournements de deniers…

More...
Longévité au pouvoir

Longévité au pouvoir

Cameroun

By Jean François CHANNON

  Face Ă  la presse au Palais de l’UnitĂ© le 3 juillet dernier, et devant son homologue français presque rougissant,…

More...
Terrorisme  21 morts dans un nouvel attentat à Maroua

Terrorisme 21 morts dans un nouvel attentat Ă  Maroua

TEMPO

BOKO HARAM

By FREDERIC BOUNGOU

L’opĂ©ration kamikaze du 25 juillet au soir a Ă©galement fait 85 blessĂ©s dont une dizaine grave. L’attentat suicide Ă  la…

More...
Energie électrique La leçon du Dg d’Enéo au gouvernement

Energie électrique La leçon du Dg d’Enéo au gouvernement

ECONOMIE

eneo

By ALAIN NDJIPOU

En marge des travaux de la 4eme Ă©dition de l’UniversitĂ© du Gicam, JoĂ«l Nana Nkontchou, a donnĂ© des pistes pour…

More...
Lutte contre le terrorisme Au moins 200 expatriés refoulés du Tchad

Lutte contre le terrorisme Au moins 200 expatriés refoulés du Tchad

SOCIETE

boko haram

By s.k

Les Ă©trangers dĂ©versĂ©s sur le sol camerounais le 27 juin 2015 sont de nationalitĂ© camerounaise, nigĂ©riane et centrafricaine. Idris DĂ©by…

More...
Cameroun Hypothèque sur l’émergence

Cameroun Hypothèque sur l’émergence

ECONOMIE

Ă©mergence 2035

By ALAIN NDJIPOU

EmboĂ®tant le pas au Fonds monĂ©taire international (Fmi), le groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam) Ă©met des rĂ©serves quant Ă  la…

More...
Lions indomptables Le successeur de « Marco » reste introuvable

Lions indomptables Le successeur de « Marco » reste introuvable

SPORT

marc vivien foé

By Christian TCHAPMI

Douze ans après la disparition tragique de l’ancien milieu de terrain de la sĂ©lection nationale fanion, la tanière manque cruellement…

More...
Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2012 JoomlaWorks Ltd.

Bityili

Bityili .Les bons points de la coopération Cameroun-Japon

C’était à l’issue d’un atelier tenu du 2 au 3 mai dernier à Bityili, une bourgade située à environ une dizaine de kilomètres d’Ebolowa, que chercheurs camerounais et japonais se sont donné rendez-vous en vue de présenter le fruit de cinq années passées dans cette communauté.

Selon Dr Foahom Bernard, coordonnateur du Fosas qui est un projet de durabilité forêt-savane s’inscrivant dans le cadre d’une convention de coopération technique entre le Cameroun et le Japon, ledit projet vise à améliorer les conditions de vie des populations locales en y intégrant les grands enjeux de l’heure à savoir les changements climatiques. Ces populations vivent au contact d’une ressources dont elles tirent l’essentiel de leurs moyens de subsistance, il n’est pas question que cette ressource disparaisse du fait des pratiques inappropriées. Le projet Fosas a donc pour ambition de « faire du développement sans compromettre l’environnement ». Ainsi, une recherche participative a été entreprise depuis quatre ans, un certain nombre d’informations et d’innovations ont été enregistrées dans les domaines de la production agricole avec le manioc et le bananier-plantain, la transformation pour une plus-value, la science du sol et les produits forestiers non ligneux.
Il a été recommandé l’usage des variétés spécifiques selon l’objectif recherché à savoir, les feuilles, les boutures ou alors les tubercules. A en croire le coordonnateur de Fosas, l’atelier de Bityili visait également à échanger avec les populations sur un certain nombre d’outils développés ensemble et avoir leur feed-back. Ainsi, de l’exposé sur la durabilité de l’agriculture à Ebolowa présenté par Dr Manga Gabriel, il a été recommandé l’usage de la bonne semence. « Qu’à mesure qu’on travaille sur la même parcelle, il est important d’apporter des amendements au sol pour accroître les rendements. La gestion de la fertilité du sol pour une meilleure productivité agricole dans les jeunes jachères avec l’usage du pueraria, une plante fixatrice d’azote ». Pour Papa Saliou Sarr chercheur à l’université de Kyoto au Japon, « il est question de la modernisation de l’agriculture familiale qui occupe une place importante dans l’amélioration des conditions de vie des populations ». C’est habituer les populations à la gestion durable, c’est l’utilisation des bonnes pratiques et un matériel végétal, fruit de la recherche. Pour le cas du village Bityili, les variétés locales et améliorées ont été concomitamment utilisées et l’observation donne une variabilité de production dans les différentes parcelles. L’étude du sol, exposé détaillé par le Pr Funakawa, révèle que les rendements varient en fonction de la texture du sol dans la zone de culture, ce qui a permis d’avoir des rendements différents dans trois zones de culture dans le même village de Bityili. Structures d’encadrement
Au moment où le projet tire à sa fin, la nostalgie est grande pour les membres du comité villageois de concertation de Bityili qui, selon sa présidente, Sylvie Mvaebeme, a reçu pendant quatre ans, un bon encadrement aux côtés des équipes des chercheurs. Le comité dit avoir beaucoup appris et souhaite que ces acquis soient dans une logique de continuité avec la présence d’autres structures d’encadrement. C’est dans cette mouvance que le coordonnateur du projet Fosas pense que l’encadrement ne s’arrêtera pas avec la fin du projet. L’institut de recherche agronomique et de développement (Irad) qui est le bras séculier de la recherche agronomique au Cameroun pourra assurer le relai. D’où la présence de son directeur aux travaux de Bityili, et a donné cette annonce de l’ouverture prochaine sur les traces du projet Fosas d’une station de recherche de la structure qu’il dirige à Bityili.
Une annonce accueillie positivement par l’ensemble des populations qui l’exprime à travers Bruno Mvondo, chef traditionnel, qui voit une envolée de sa contrée. A cet effet, par la sensibilisation on va davantage accélérer le processus d’appropriation par les populations maintenant que l’impact est bien visible. Il faut noter que ce projet de coopération technique entre le Cameroun et le Japon était expérimenté à Bityili dans le Sud, à Andom et Gribé à l’Est du Cameroun sous un co-financement des deux pays.


Jacques Pierre SEH

remenber puis njawé

 

Remenber Pius N. Njawé

 

LA COTIERRE

Douala V

Le tournoi de football entre conducteurs de moto-taxis de Douala 5e vient de connaitre son apothéose au stade du lycée de Bepanda.

Le 2 août dernier, la finale a opposé les mototaximen du carrefour la Roche à Santa-Barbara à ceux du carrefour terminus Bonamoussadi qui ont remporté la coupe mise en compétition par le score serré de 3 buts à

Lire la suite...
 
Kribi

Depuis cinq jours, ceux qui travaillent à la carrière de l'autoroute observent un mouvement d’humeur.

Des camions immobilisés, des ouvriers assis à même le sol et d’autres debout tiennent des pancartes à l’entrée de la carrière. On peut y lire : « trop c’est trop avec les Chinois. Nous ne sommes pas des esclaves. Payez nos primes. Allez chez-vous ».

Lire la suite...
 
Renouvellement des organes de base

Renouvellement des organes de base .Limbè : des militants du Rdpc dénoncent la triche

Les militants du Rassemblement démocratique du peuple camerounais dans l’arrondissement de Limbe II dénoncent à travers deux plaintes adressées au comité régional de renouvellement des organes de base du parti et au secrétaire général du Comité central des violations graves des règles électorales observées lors du déroulement des scrutins le 16 novembre 2015.

Lire la suite...
 

LA FORESTIERE

Bityili

Bityili .Les bons points de la coopération Cameroun-Japon

C’était à l’issue d’un atelier tenu du 2 au 3 mai dernier à Bityili, une bourgade située à environ une dizaine de kilomètres d’Ebolowa, que chercheurs camerounais et japonais se sont donné rendez-vous en vue de présenter le fruit de cinq années passées dans cette communauté.

Lire la suite...

LE MONTAGNARD

Ebolowa

L’atelier de renforcement des capacités des acteurs urbains du Sud à la mise en œuvre des technologies à Haute intensité de main d’œuvre (Himo) dans les projets d’infrastructures urbaines s’est tenu du 18 au 20 août dernier à l’hôtel le Ranch à Ebolowa.

L’approche Himo est une contrainte au regard des orientations du Document de stratégie pour la croissance et l’emploi.

Lire la suite...

LE SEPTENTRION

ExtrĂŞme-Nord

Extrême-Nord. Du matériel roulant pour la Croix Rouge

Le président du Comité international de la croix rouge leur a rétrocédé trois véhicules 4x4 et 12 motos le 18 novembre 2015 à Maroua.

William Aurélien Eteki Mboumoua a bravé la longue distance qui sépare Yaounde et Maroua. Le président de la Croix rouge Camerounaise (Crc) a tenu á présider personnellement la cérémonie de rétrocession d’un important don en matériel roulant constitué de trois véhicules 4x4 tout terrain et des douze motos : don du Comité international de la Croix rouge (Cicr).

Lire la suite...